Animations  //  illusions

La Grande Mouna dégaine, vise et tire
La Grande Mouna pleure les seins de Sainte Agathe

La Grande Mouna dégaine, vise et tire.

Bang, bang, bang, bang, elle fait mouche

car l'acte le plus sublime est de placer à la lumière celles et ceux qui ne sont plus.

La Grande Mouna pleure des larmes de sang sur les seins de Sainte Agathe. Sois sage, ô Douleur, et tiens-toi plus tranquille, ton royaume précède l'empire de la gloire.

La Grande Mouna est une vanité
La Grande Mouna dans la jungle

La Grande Mouna et le soleil se lèvent puis se couchent. Avec lui elle soupire à l’ombre sombre de toute chose...
La Grande Mouna et le vent se dirigent vers le midi puis tournent vers le nord.

Avec lui elle souffle encore et tout s’envole...
Vanité tout est vanité.

La Grande Mouna vint dans la jungle luxuriante et profonde. Elle rencontra le fantasmatique King-kong. Il faisait rouler ses terribles yeux en poussant de terribles cris. De ses mains puissantes il saisit les stickers et les réduisit en poussière 

La Grande Mouna est une divinite

La Grande Mouna, à son heure, est une divinité. De son ventre sont sortis un panthéon 

et la nuit éternelle. 

De La Grande Mouna est sortie La Grande Mouna.

la grande mouna  //  2009

  • Facebook
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram